Foule en un seul, en un seul toute la foule

Publié le par Anoster

Manif anti-CPE

En partant ce matin, animée par la colère et le dégoût d'une société qui ne me ressemble plus, je marchais aux côtés d'une foule innombrable. Emportée dans le flot humain, chamarré, froid de colère, éperdu de détermination, j'entendais comme un lointain écho d'un bourdonnement sourd. Saoulée de monde ne faisant qu'un seul corps j'avais enfin l'impression de quitter cette solitude immense des jours qui se ressemblent. Rêvant de toute une terre qui se meut contre les injustices rendant mes nuits blanches, j'eus alors l'impression de participer à quelque obscure cérémonie primitive. Nous voilà tous malgré nos âges divers au bord d'un rite qui nous rendait adulte. Marqués dans nos corps de ce trop plein  brutal j'eus l'impression enfin à notre démembrement que d'un seul corps nous fûmes et que maintenant, aujourd'hui même seule, je suis multiple.

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article